Premier Précédent Vue vignettes Suivant Dernier Petite bibliothèque ferrovipathe et routière déraisonnée
(des Premiers chemins de fer au Dernier train de Salignac... en longeant la RN7)
Aide et Informations Recherche Page d'accueil       
LIVRE
L'atlas des automobiles américaines
Couverture Détails du livre Dos / Extrait
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Auteur(s) Collectif
Date de publication 11/05/2005
Format Relié
Editeur Atlas (Editions)
ISBN 978-2-7234-5211-3
Langue Français
Nb. de pages 239
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Résumé / commentaires
Un panorama complet des modèles les plus marquants d'un siècle d'automobile américaine. De la Duesenberg Model J, la plus spectaculaire des voitures de prestige d'avant guerre avec son mythique huit cylindres en ligne de près de 7 litres, aux non moins légendaires Ford Thunderbird et Chevrolet Corvette des années 50, en passant par les Packard V-12, Cord 812, Hudson Super-Six ou Auburn Speedster, ce livre permettra aux amateurs de voitures américaines de découvrir ou redécouvrir les plus belles productions automobiles d'outre-Atlantique. Si en 1908, Henry Ford avait lancé la première production en série d'une voiture rudimentaire, la fameuse Ford T, les constructeurs américains se sont rapidement orientés dans les années 20 et 30 vers de grosses voitures, très confortables à vitesse modérée, dotées de moteurs lents, souples et silencieux grâce aux huit cylindres en V, mais très gourmands en carburant. Ce souci de confort va très vite donner naissance à la direction assistée, la climatisation, la boîte de vitesses automatique, les moteurs équipés d'un "overdrive" ou d'un "cruise control". Quant aux voitures américaines d'après guerre, elles furent tout simplement à l'image de l'Amérique qui les avaient produites : démesurées. C'est l'époque notamment où les stylistes Harley Earl et Bill Mitchell s'inspirèrent de l'avion de chasse Lockheed P-38 Lightning pour dessiner les nouvelles Cadillac séries 60 porteuses des ailerons qui allaient devenir la signature américaine dans les années 50. Les grandes marques incontournables de l'automobile américaine sont bien sûr présentes dans ce livre - Buick, Chevrolet, Chrysler, Dodge ou Pontiac - mais d'autres constructeurs, plus confidentielles, dont certains ont aujourd'hui disparu, sont également évoqués en détail. C'est ainsi que le lecteur pourra retrouver avec plaisir les plus belles productions de Franklin, Marmon, Stutz ou Pierce-Arrow.
Contact 251 / 2157 v 2.0 - m.à j. 07/01/2014 . Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation. HTML validé