Premier Précédent Vue vignettes Suivant Dernier Petite bibliothèque ferrovipathe et routière déraisonnée
(des Premiers chemins de fer au Dernier train de Salignac... en longeant la RN7)
Aide et Informations Recherche Page d'accueil       
LIVRE
Les danseuses de la République - SNCF, transports publics et autres
Couverture Détails du livre Dos / Extrait
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Auteur(s) Christian Gerondeau
Date de publication 01/11/2004
Format (240 mm)
Editeur L'Harmattan
ISBN 978-2-7475-7015-2
Langue Français
Nb. de pages 288
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Résumé / commentaires
Plus cher que la Sécu ! Lorsqu'ils sont recrutés, les cheminots ne le sont pas sur le critère de la propension à cesser le travail. Ils veulent bien faire. Comment se fait-il alors que les chemins de fer battent tous les records de grève et coûtent d'incroyables fortunes au contribuable ? Le TGV est un grand succès, mais la France est sillonnée ailleurs de trains qui sont vides ou presque, de véritables trains fantômes, qu'il s'agisse de voyageurs ou de marchandises. Pourtant, il a été inutilement recruté 50 000 cheminots au cours des dernières années, alors que les autres réseaux ferrés européens divisaient par deux leurs effectifs en une décennie. Au total des transports ferrés et publics, le contribuable verse sans le savoir 20 milliards d'euros chaque année, beaucoup plus que le fameux trou de la Sécu ! Il le fait pour rien, car l'essentiel des dépenses correspondantes pourrait être évité. Au-delà du domaine des transports, c'est le fonctionnement de l'ensemble de notre secteur public qui se trouve mis en cause. Une certaine vision du " service public à la française " n'y résiste pas. Un ouvrage essentiel pour comprendre les dysfonctionnements de la société française et préparer son avenir.
Contact 1449 / 2157 v 2.0 - m.à j. 02/01/2013 . Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation. HTML validé