Premier Précédent Vue vignettes Suivant Dernier Petite bibliothèque ferrovipathe et routière déraisonnée
(des Premiers chemins de fer au Dernier train de Salignac... en longeant la RN7)
Aide et Informations Recherche Page d'accueil       
LIVRE
La croisière noire - Sur les traces des explorateurs du XIXe
Couverture Détails du livre Dos / Extrait
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Auteur(s) Ariane Audouin-Dubreuil
Date de publication 20/09/2007
Format Broché (200 x 140 mm)
Editeur Glénat
ISBN 978-2-7234-6135-1
Langue Français
Nb. de pages 351
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Résumé / commentaires
La Croisière Noire peut revendiquer le titre de mission économique, humanitaire, scientifique et culturelle.Première expédition automobile transafricaine, la Croisière Noire est un défi lancé par André Citroën à ses concurrents de l'époque. Déjà en 1923, la Première Traversée du Sahara en Automobile avait permis de relier Touggourt à Tombouctou créant ainsi la première liaison automobile entre l'Algérie et les pays du Soudan. L'Expédition Citroën Centre-Afrique, deuxième mission Haardt-Audouin-Dubreuil, se révèle plus audacieuse encore que l'aventure saharienne. Au raid sportif se substitue une course de fond de20.000 km à travers le continent africain, dont les buts, toujours plus ambitieux, seront au départ de sa renommée.L'itinéraire propose une voie nouvelle à travers le Sahara pour relier les colonies du Niger, du Tchad et de l'Oubangui-Chari avant d'atteindre, à travers la forêt équatoriale, Stanleyville et le Congo belge. Puis cap sur le lac Victoria où la mission éclate en quatre groupes pour rejoindre Madagascar après avoir traversé le Kenya, le Tanganyika, le Nyassaland, le Mozambique et l'Afrique australe anglaise. Chargée de missions par deux sociétés savantes, la Société de Géographie et le Muséum d'Histoire Naturelle de Paris, la Croisière Noire peut revendiquer le titre de mission économique, humanitaire, scientifique et culturelle.remière expédition automobile transafricaine, la Croisière Noire est un défi lancé par André Citroën à ses concurrents de l'époque. Déjà en 1923, la Première Traversée du Sahara en Automobile avait permis de relier Touggourt à Tombouctou créant ainsi la première liaison automobile entrel'Algérie et les pays du Soudan. L'Expédition Citroën Centre-Afrique, deuxième mission Haardt-Audouin-Dubreuil, se révèle plus audacieuse encore que l'aventure saharienne. Au raid sportif se substitue une course de fond de 20.000 km à travers le continent africain, dont les buts, toujours plus ambitieux, seront au départ de sa renommée.L'itinéraire propose une voie nouvelle à travers le Sahara pour relier les colonies du Niger, du Tchad et de l'Oubangui-Chari avant d'atteindre, à travers la forêt équatoriale, Stanleyville et le Congo belge. Puis cap sur le lac Victoria où la mission éclate en quatre groupes pour rejoindre Madagascar après avoir traversé le Kenya, le Tanganyika, le Nyassaland, le Mozambique et l'Afrique australe anglaise. Chargéede missions par deux sociétés savantes, la Société de Géographie et le Muséum d'Histoire Naturelle de Paris, la Croisière Noire peut revendiquer le titre de mission économique, humanitaire, scientifique et culturelle.
Contact 904 / 2157 v 2.0 - m.à j. 01/01/2013 . Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation. HTML validé