Premier Précédent Vue vignettes Suivant Dernier Petite bibliothèque ferrovipathe et routière déraisonnée
(des Premiers chemins de fer au Dernier train de Salignac... en longeant la RN7)
Aide et Informations Recherche Page d'accueil       
LIVRE
La grande vitesse se lève à l'est - La LGV Est européenne, un chantier d'exception
Couverture Détails du livre Dos / Extrait
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Auteur(s) Anne de Bergh
Date de publication 25/05/2007
Format Relié (274 x 212 mm)
Editeur Editions Alternatives
ISBN 978-2-86227-524-6
Langue Français
Nb. de pages 126
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Résumé / commentaires
18h00 Paris gare de l'Est - Vous voici installé, le front contre la vitre, observant distraitement les passagers qui se pressent sur le quai, à bord de ce train qui va vous emporter à vive allure à travers des régions devenues tout à coup plus proches. Paris-Strasbourg, dans un peu plus de deux heures, vous aurez atteint votre destination... Simple voyage. Si simple ? Du trait joignant deux points sur une carte au terrain, il y a toute la distance qui sépare le rêve de la réalité. Le regard attentif au parcours, déchiffrez les paysages qui vont se découvrir à vous, imaginez les étapes qui ont permis à cette grande idée d'aboutir. Et si un chantier qui a mobilisé des milliers de femmes et d'hommes recèle pour vous bien des mystères, apprenez comment une ligne tracée un jour sur le papier se transforme en un rail ininterrompu sur trois cents kilomètres. Tandis que sonnerie et signaux annoncent que la rame quitte la gare de l'Est, l'un de ses ports d'attache, laissez votre esprit vaga­bonder et remonter le fil de l'Histoire, plus de 20 ans en arrière. Le jour alors n'était pas loin où les trains allaient sillonner la France à grande vitesse, mais les voies filant vers le coeur de l'Europe n étaient encore qu'un projet d'avenir. Pourtant, le feu couve sous la cendre. Dès 1985 un tracé s'ébauche, que quelques-uns soutiendront avec constance et détermination : une liaison rapide qui conduira jusqu'aux confins orientaux, vers les pays frontaliers, Luxembourg, Allemagne, Suisse... l'Europe en ligne de mire. Ces études vont durer plusieurs années : les grandes options étant enfin retenues, projet et tracé, soumis à enquête publique au cours de 1994, sont déclarés d'utilité publique en mai 1990. Premier pas de géant ! Reste à s'assurer les partenaires financiers : ce sont 6 départements, 4 régions, 24 communes qu'il faut d'abord traverser pour les trois cents premiers kilomètres de voie nouvelle sur les quatre cents que compte le projet dans son ensemble... Outre l'Etat et Réseau Ferré de France, créé en 1997, les régions, départements et villes directement concernés seront au rendez-vous, ainsi que le Grand-Duché de Luxembourg et l'Union européenne. Projet innovant jusque dans son financement. Dix-sept collectivités territoriales - partenaires de RFF -sont impliquées. Novembre 2000, la convention de financement est signée. RFF, maître d'ouvrage de la ligne qui a déjà procédé au choix de ses maîtres d'oeuvre, peut alors lancer l'opération. Un chantier d'une envergure jamais atteinte démarre. Première étape de la LGV Est européenne, en attendant son prolongement, dans une seconde phase...
Contact 51 / 2157 v 2.0 - m.à j. 01/01/2013 . Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation. HTML validé