Premier Précédent Vue vignettes Suivant Dernier Petite bibliothèque ferrovipathe et routière déraisonnée
(des Premiers chemins de fer au Dernier train de Salignac... en longeant la RN7)
Aide et Informations Recherche Page d'accueil       
LIVRE
La Chine à petite vapeur
Couverture Détails du livre
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Auteur(s) Paul Theroux
Anne Damour (Traducteur)
Date de publication 06/12/1989
Format Broché (220 x 140 mm)
Editeur Grasset
ISBN 978-2-246-41441-4
Langue Français
Nb. de pages 525
Résumé / commentaires
Après l'Angleterre, les Indes et l'Amérique du Sud, c'est la Chine que Paul Theroux a choisi de visiter. En train, bien sûr. Parti de Londres, après une halte à Paris, à Berlin puis à Varsovie, il a traversé l'Union soviétique à bord du Transsibérien, puis la Chine jusqu'à Pékin à bord du Transmongolie, avant de quitter les voies internationales et s'aventurer sur les lignes les plus reculées, dans les trains les plus inattendus. Le Coq de fer, par exemple, un vieux train brinquebalant qui relie en quatre jours Pékin au lointain Urumchi dans les provinces d'Extrême-Ouest. Ainsi à la vitesse d'un express, mais parfois à celle d'un yack poussif, le voyageur Paul Theroux a pu découvrir une Chine époustouflante : encore plus exotique qu'on pourrait l'imaginer avec ses étudiants (d'avant la répression) avides de savoir, curieux de la vie en Amérique et inquiets des risques nucléaires, avec ses paysans qu'on croirait sortis d'une gravure pré-révolutionnaire, ses amoureux batifolant en costumes Mao...
Contact 914 / 2157 v 2.0 - m.à j. 01/01/2013 . Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation. HTML validé