Premier Précédent Vue vignettes Suivant Dernier Petite bibliothèque ferrovipathe et routière déraisonnée
(des Premiers chemins de fer au Dernier train de Salignac... en longeant la RN7)
Aide et Informations Recherche Page d'accueil       
LIVRE
Les passagers du Roissy-Express
Couverture Détails du livre Dos / Extrait
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Auteur(s) Maspero
Date de publication 31/08/1990
Format Broché (210 x 140 mm)
Editeur Seuil
ISBN 978-2-02-012467-6
Langue Français
Nb. de pages 328
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Résumé / commentaires
Un jour de printemps, au temps des cerises, François et Anaïk embarquent à Roissy, tête de la ligne B du RER, pour une croisière au long cours. Direction : la station terminus, Saint Rémy les Chevreuses. 38 gares, 50 kilomètres de rail, de la plaine de France aux vallées du Hurepoix. Ils logeront sur place. Elle prendra des photos. Il écrira. Donner une épaisseur à des images, à des couleurs, à des êtres noyés dans le chaos apparent des banlieues, déchiffrer cette géographie, retrouver un peu de l?histoire de cette terre et de l?histoire des gens qui l?habitent, tel est leur projet : un voyage comme tous les voyages, pour le plaisir de comprendre et de faire provision de souvenirs. Voyage unique pourtant. Comme chacun de ces visages aperçus, chacune de ces voix écoutées, au bout d?un jardin devant les 4000 de La Courneuve ou sous les tilleuls du canal de l?Ourcq. Unique encore, si l?on veut bien suivre Anaïk et François dans cette marche folle, se perdre avec eux dans les grands ensembles, franchir à pied viaducs et autoroutes, s?arrêter un instant au bord d?une écluse. Puis reprendre la route, courir, courir, se perdre à nouveau, pour apercevoir le spectre d?Alexandre Dumas caracolant dans la plaine de France au temps de la Révolution de juillet, pour revivre l?horreur du camp de « Drancy la Juive », ou pour chanter « La Butte rouge » au grand Banquet républicain d?Arcueil. Et recevoir de plein fouet les cent messages superposés qui, comme les tags et les grafs recouvrant les gares traveréses, hurlent ou chuchotent la solitude, la colère, la tendresse et l?envie de vivre de ce qui constitue aujourd?hui la vraie France profonde. Récit d'un voyage promenade, voyage pour le plaisir, sur la ligne du RER B, pendant un mois, une station par jour. Exploration des environs de Paris, un petit coin de banlieue examiné de près par la photo et l'enquête. Prix Novembre 1990.
Contact 2031 / 2157 v 2.0 - m.à j. 01/01/2013 . Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation. HTML validé