Premier Précédent Vue vignettes Suivant Dernier Petite bibliothèque ferrovipathe et routière déraisonnée
(des Premiers chemins de fer au Dernier train de Salignac... en longeant la RN7)
Aide et Informations Recherche Page d'accueil       
LIVRE
Les chemins de fer au XIXème siècle
Couverture Détails du livre
Cliquez pour agrandir Agrandissement disponible
Auteur(s) Ed Collignon
Date de publication 05/11/1999
Format Relié (370 x 270 mm)
Editeur Presses de l'École Nationale des Ponts et Chaussée
ISBN 978-2-85978-115-6
Langue Français
Résumé / commentaires
"La belle collection de vues photographiques envoyées, par le Ministère des Travaux publics, à l'exposition universelle de Vienne de 1873, a été le point de départ du présent ouvrage qui la reproduit en partie. Il a paru qu'elle inspirait encore plus d'intérêt en France qu'à l'étranger, et peut être même plus de surprise. Il y a en effet chez nous, à côté d'un amour-propre national assurément très louable, une étrange ignorance des oeuvres qui contribuent le plus efficacement à la prospérité du pays et seront comptées un jour parmi les titres de notre époque à la reconnaissance de la postérité. On parle volontiers des immenses travaux d'utilité publique exécutés par les romains, et on en admire la grandeur dans leurs ruines ; mais l'on ne songe pas à se demander si nous n'avons pas fait mieux et plus, depuis un petit nombre d'année, si les longs acqueducs de la campagne de Rome et le célèbre pont du Gard ne sont pas largement dépassés aujourd'hui. On sait que la France s'est couverte d'un vaste réseau de routes et de voies navigables, que ses divers établissements maritimes ont reçu un grand développement, que de nombreux chemins de fer portent la vie et le mouvement sur tous les points de son territoire, que ces importantes entreprises ont absorbé d'énormes capitaux ; mais les oeuvres sont peu connues, les services qu'elles rendent ne sont pas bien appréciés, et l'on ne se fait pas une juste idée de la quantité de travail qu'elles représentent. On n'ignore pas que nos ingénieurs ne se sont point bornés à ces grands travaux : qu'ils ont été appelés à en diriger chez la plupart des puissance étrangères ; mais que l'on ne songe guère à s'enquérir de leurs noms, on laisse passer presque inaperçus ces hommes dont l'existence a été si laborieuse, si productive et si méritante. Combler ces lacunes, et mettre à la portée de tous ce qu'il importe e savoir sur l'une des principales branches de l'activité humaine, tel est le but que nous avons en vue..." L'ambition de cette publication, réalisée sous la direction de l'Inspecteur Général des Ponts et Chaussée Léonce Reynaud, était de joindre l'utile à l'agréable et de donner un caractère sérieux à un ouvrage de luxe. C'est animées d'une même ambition que les Presses de l'ENPC proposent aujourd'hui une magnifique réédition du volume Les chemins de Fer qui passionnera autant le bâtisseur de ponts, de bâtiments et de matériel ferroviaire que l'amateur de trains, d'histoire et de beaux livres.
Contact 1789 / 2157 v 2.0 - m.à j. 01/01/2013 . Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation. HTML validé